Cabinet d'Avocats Moscovici Paris

Facebook

Twitter

Copyright 2012 – 2019
Cabinet d’avocats Moscovici.
Tous droits réservés.

09:00 - 20:00

Du Lundi au Vendredi

01.449.09.443

Prestations par téléphone

Facebook

Twitter

Menu
 

L’INCESTE

CABINET D AVOCATS MOSCOVICI > blog  > L’INCESTE

L’INCESTE

L’inceste en 2021

La publication du livre de Camille Kouchner, « la familia grande », dévoilant l’inceste commis par son beau père sur son frère jumeau, a été une véritable déflagration : d’abord parce qu’il s’agit d’une famille connue, cultivée et dans les sphères du pouvoir, ensuite parce que les gens ont réalisé que ça arrivait dans tous les milieux sociaux, quelles soient l’éducation et ou la fortune du parent incestueux.

Qu’est-ce que l’inceste ?

Le mot inceste n’apparait pas dans le code pénal : c’est une possibilité d’aggravation de la sanction ; ainsi, l’article 222-24 ° du code pénal dispose que « le viol est puni de vingt ans de réclusion criminelle lorsqu’il est commis par un ascendant ou toute autre personne ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait ». : il s’agit bien  du viol incestueux ; des associations bataillent pour que le terme inceste arrive dans le code pénal ; l’avenir nous dira ce qu’il en est.

Que faire face à l’inceste ?

Il est évident qu’une grande campagne d’information doit avoir lieu sur le sujet pour encourager les victimes potentielles à refuser ces actes mais c’est compliqué car ils sont perpétrés par une personne proche de l’enfant et qui devrait la protéger au lieu de l’agresser ; de plus, il faut encourager les victimes d’inceste à porter plainte le plus tôt possible : deux problèmes se posent, la preuve des faits et la prescription.

Comment signaler un inceste ?

En matière d’agression sexuelle ou de viol, c’est la parole de l’un contre la parole de l’autre ; il est rare que l’agresseur reconnaisse ses méfaits : il faut monter un dossier contenant des éléments constituant un faisceau de preuves ; ce peuvent être des confidences à des personnes sur les faits, et elles témoigneront sur ce qu’elles savent, un certificat médical d’un médecin, d’un psychiatre ou d’un psychologue ayant eu connaissance des exactions, ou de professeurs ou d’assistante sociale ;ces derniers ont l’obligation de signalement des faits au procureur.

Quelles sont les délais de prescription des faits liés à l’inceste ?

L’autre problème est la prescription des faits ; c’est la durée pendant laquelle une victime peut déposer plainte ; la loi de 2018 a étendu la prescription jusqu’aux 48 ans de la victime de viol incestueux, sauf si la prescription était déjà acquise au moment de la promulgation de la loi.

Que faire si vous êtes victime d’un inceste ?

Que faire si vous avez été victime d’inceste ? portez plainte au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche, de préférence dans un service spécialisé ; l’enquêteur fera son travail, convoquera l’agresseur et une confrontation sera possible ; allez y avec un avocat, ça vous rassurera ; il entendra aussi tous les témoins de l’affaire, dont vous aurez donné les coordonnées : le procureur informé de l’affaire décidera d’une ouverture d’information confiée à un juge d’instruction ; la procédure judiciaire débute et vous pourrez vous constituer partie civile et être assisté d’un avocat ; cela peut durer plusieurs années et aboutir à un procès devant la cour d’assises ; la sanction de votre agresseur peut être importante pour vous.

Dans tous les cas, je vous conseille de vous faire aider par un avocat qui a l’habitude défendre les victimes : il vous assistera tout au long de la procédure.

Le recours à un avocat est indispensable

Dans tous les cas, le recours à un avocat est indispensable pour vous expliquer la procédure et vous assister.

Contact

+33 (0)1 449 09 443

Tags:

Aucun commentaire

Laisser un avis