Cabinet d'Avocats Moscovici Paris

Facebook

Twitter

Copyright 2018 Cabinet d’avocats Moscovici.
Tous droits réservés.

10:00 - 17:00

Du Lundi au Vendredi

01.449.09.443

Prestations par téléphone

Facebook

Twitter

Menu

Violence conjugale et viol

CABINET D AVOCATS MOSCOVICI > blog  > Violence conjugale et viol

Violence conjugale et viol

Qui est principalement victime de violence conjugale et de viol ?

Ces infractions concernent principalement les femmes ; il y a peu d’hommes violés par leur conjointe ; par contre, 20% des violences conjugales sont commises par les femmes.
Aucun coup porté par votre mari ou compagnon n’est admissible ; tout conflit doit se résoudre par la parole, mais pas par l’injure et l’invective.

La violence conjugale peut être morale ou physique

Dans le cas de violence morale, l’autre vous insulte et vous diminue en permanence ; il vous fait perdre votre dignité en vous rabaissant ; tu n’es bonne à rien, tu ne sais pas élever les enfants, tu es nulle etc… ce flot d’invectives peut conduire à la dépression avec arrêt de travail , à l’apparition de maladies et parfois au suicide ; vous ne devez vous laisser faire en aucun cas ; vous devez dire à votre conjoint d’arrêter cette violence morale ; il y a peu de chance qu’il vous écoute car ces bourreaux ont un mode de pensée et d’action pervers ; sachez que vous ne changerez jamais quelqu’un et qu’il est préférable de prendre l’initiative de la séparation.

Que faire en cas de violence physique?

N’hésitez pas à porter plainte, même si la police ne vous reçoit pas avec efficacité, elle est obligée par la loi d’enregistrer votre plainte ; surtout ne faites pas de main courante, qui n’ qu’une valeur de renseignement e n’ouvre pas d’enquête sur les faits ; c’est compliqué de porter plainte contre son mari ou son conjoint, mais vous n’avez pas le choix ; il continuera et ce sera de pire en pire ; vos enfants seront témoins de cette violence, et un jour, il les frappera : ces enfants témoins de violences, auront de grandes chances de des victimes ou des bourreaux.

Que se passera-t-il après votre dépôt de plainte ?

Si vous portez plainte et que les services concernés font leur travail, le conjoint violent sera convoqué rapidement et auditionné ; une confrontation pourra être organisée ; n’ayez pas peur d’y aller, emmenez votre avocat ,ça vous sécurisera ; ensuite le procureur prendra une décision, soit un classement sans suite s’il estime l’infraction non caractérisée, soit un renvoi de l’auteur des faits en comparution immédiate, c’est-à-dire qu’il sera jugé dans la foulée, soit une convocation pour un jugement correctionnel ; surtout, ne retirez pas votre plainte même s’il le demande et s’excuse ; les hommes violents ne savent pas s’arrêter et, seule une décision de justice peut les amener à prendre conscience de leur violence et à se soigner ; mais il n’y a aucune certitude.

Le procureur pourra demander l’éloignement du conjoint violent du domicile par ailleurs, avec des certificats médicaux de constat de violence et d’éventuels témoignages, le juge aux affaires familiales pourra faire une ordonnance de protection qui éloignera la personne violente du domicile ; l’avocat est indispensable dans cette procédure civile.

Le viol existe dans un couple et a été reconnu il y a plusieurs années

Les cours d’assises condamnent les violeurs ; même si la relation sexuelle fait partie des obligations du mariage, le viol est interdit et vous avez le droit de refuser une relation conjugale ; en général, des coups sont portés dans ce genre d’affaire et vous devez portez plainte pour coups et blessures et viol.la justice fera son travail dans ce cas.

 

Dans ces situations compliquées, il est préférable de se faire assister par un avocat qui connaît bien ces problèmes.

Aucun commentaire

Réagissez à cet article

quatre × quatre =